Common Data Service

Prochaine rubrique

Compréhension des entités

Continuer

Regarder à nouveau

Les données sont au cœur des applications et processus métier, qu’elles proviennent d’Excel, de sources locales telles que SQL Server, ou de sources cloud telles que Salesforce et SharePoint Online. Les données peuvent concerner des clients, des ventes, des employés et bien d’autres choses, mais leur dénominateur commun est qu’elles sont essentielles pour votre entreprise et jouent un rôle clé dans les applications que vous créez dans PowerApps. Nous avons avez vu et manipulé différents types de sources dans le cadre de ce cours, et présenté le Common Data Service de Microsoft précédemment. Cette section s’attarde sur certains détails, en expliquant les avantages, et en montrant comment utiliser le service.

Compréhension du service

Orientons-nous avec quelques diagrammes. Vous avez peut-être déjà vu le premier diagramme qui montre les composants de la plateforme d’applications pour l’entreprise de Microsoft. Vous connaissez évidemment déjà PowerApps à ce stade, mais vous avez peut-être également utilisé Microsoft Flow, Power BI ou autres composants. Vous pouvez voir que le Common Data Service, ainsi que les connecteurs et les passerelles sont pertinents pour l’ensemble de ces composants. Actuellement, le Common Data Service est principalement utilisé avec PowerApps et Microsoft Flow, mais il sera disponible ultérieurement pour d’autres composants.

Diagramme de la plateforme pour les entreprises

À présent que vous comprenez où le Common Data Service intervient, examinons ses différentes composantes. Il faut se représenter le Common Data Service comme une hiérarchie. Au niveau inférieur, le service stocke les données de façon évolutive et fiable, et les rend disponibles afin que plusieurs applications puissent les utiliser. Le niveau suivant est le modèle Common Data Model qui inclut de nombreuses entités utilisées dans les applications et les processus d’entreprise. Ces entités sont, par exemple, Account, Contact, Product et Sales Order. Vous pouvez étendre les entités standard et créer des entités personnalisées pour répondre à vos besoins métier.

Diagramme de l’architecture du Common Data Service

Une entité est simplement une combinaison des métadonnées qui la décrivent (noms de champs, types de données, etc.) et des données que vous y stockez. Si vous connaissez Access ou un autre logiciel de gestion de base de données, une entité est très similaire à une table. Les entités sont décrites plus précisément dans la rubrique suivante mais, pour l’instant, considérez les avantages de l’utilisation de données d’entité dans le Common Data Service :

  • Facilité de gestion : les métadonnées et les données sont stockées dans le cloud. Vous n’avez pas besoin de vous inquiéter des détails de la façon dont elles sont stockées.
  • Facilité de partage : vous pouvez facilement partager des données avec vos collègues, car PowerApps gère les autorisations.
  • Facilité de sécurisation : les données sont stockées en toute sécurité de telle sorte que des utilisateurs ne puissent les consulter que si vous leur octroyez l’accès. La sécurité basée sur les rôles vous permet de contrôler l’accès aux entités pour différents utilisateurs au sein de votre organisation.
  • Métadonnées riches : les types de données et les relations sont optimisés directement à l’intérieur de PowerApps. Par exemple, la définition d’une URL de type de champ a pour effet de présenter vos données en tant que lien hypertexte à l’intérieur de votre application.
  • Outils de productivité : les entités sont disponibles à l’intérieur des compléments pour Microsoft Excel et Outlook, afin d’augmenter la productivité et de garantir l’accessibilité de vos données.
  • Listes déroulantes : incluez des listes choisies parmi un ensemble de listes déroulantes standard pour accélérer les sélections au sein de vos applications et entités.

Créer une base de données du Common Data Service

Vous créez une base de données du Common Data Service dans un environnement. Vous avez découvert les environnements précédemment dans ce cours. Pour mémoire, un environnement est un conteneur pour applications et d’autres ressources telles que le Common Data Service. Chaque environnement peut avoir une instance du service qui lui est associée. Si vous êtes un administrateur d’environnement et souhaitez ajouter le service à un environnement, procédez comme suit.

Sous l’onglet Home, cliquez sur Create Database.

Créer une base de données dans le Common Data Service

Spécifiez si vous voulez restreindre l’accès à la base de données, puis cliquez sur Create my database.

Spécifier l’accès au Common Data Service

Une fois le processus terminé, vous voyez toutes les entités standard incluses dans le modèle Common Data Model. Certaines d’entre elles sont présentées ci-dessous.

Entités standard du Common Data Service

Si vous n’avez jamais utilisé de base de données, il se peut que certains passages de cette rubrique vous semblent peu clairs. Toutefois, le concept général est assez simple : le Common Data Service offre une solution sécurisée et fiable pour stocker et traiter des données via des entités communes telles que Account, Contact, Product et Sales Order. La rubrique suivante décrit les entités de façon plus détaillée.