Répertoriez des tables et créez, lisez, mettez à jour et supprimez des lignes de table dans une base de données Oracle après avoir créé une connexion et généré une application dans PowerApps. La connexion Oracle Database prend en charge la délégation totale du filtrage, du tri et d’autres fonctions, mais pas les déclencheurs ou les procédures stockées.

Conditions préalables

  • Oracle 9 et versions ultérieures
  • Logiciel client Oracle 8.1.7 et versions ultérieures
  • Installation d’une passerelle de données locale
  • Installation du Kit de développement logiciel client Oracle

Installer une passerelle de données locale

Pour installer une passerelle, suivez les étapes de ce tutoriel.

Une passerelle de données locale agit comme un pont, en fournissant un transfert de données rapide et sécurisé entre des données locales (qui ne sont pas dans le cloud) et les services Power BI, Microsoft Flow, Logic Apps et PowerApps. Vous pouvez utiliser la même passerelle avec plusieurs services et plusieurs sources de données. Pour plus d’informations, consultez Comprendre les passerelles.

Installer le client Oracle

Sur le même ordinateur que la passerelle de données locale, vous devez installer 64-bit ODAC 12c Release 4 (12.1.0.2.4) pour Windows x64. Sinon, une erreur se produit si vous essayez de créer ou d’utiliser la connexion, comme le décrit la liste des problèmes connus.

Créer une application à partir d’une table dans une base de données Oracle

  1. Dans PowerApps Studio, cliquez ou appuyez sur Nouveau dans le menu Fichier (près du bord gauche).

Nouvelle option

  1. Sous Démarrer avec vos données, cliquez ou appuyez sur la flèche.

    Une liste des connexions déjà disponibles apparaît.

  2. Cliquez ou appuyez sur Nouvelle connexion .

Nouvelle connexion

  1. Dans la liste des connexions, cliquez ou appuyez sur Oracle Database.

Nouvelle base de données

  1. Spécifiez le nom d’un serveur Oracle, un nom d’utilisateur et un mot de passe.

    Spécifiez un serveur au format suivant si un SID est requis :
    Nom_serveur/SID

Paramètres de connexion

  1. Cliquez ou appuyez sur la passerelle à utiliser ou installez-en une.

    Si votre passerelle n’apparaît pas après son installation, cliquez sur Actualiser la liste des passerelles.

Nouvelle passerelle

  1. Cliquez ou appuyez sur Create(Créer) pour créer la connexion.

Nouveau

  1. Cliquez ou appuyez sur le jeu de données par défaut.

Nouveau

  1. Dans la liste des tables, cliquez ou appuyez sur la table à utiliser.

Nouveau

  1. Cliquez sur Se connecter pour créer l’application.

Nouveau

PowerApps crée une application qui a trois écrans et affiche les données de la table que vous avez sélectionnée : - BrowseScreen1 répertorie toutes les entrées de la table. - DetailScreen1 fournit plus d’informations sur une entrée spécifique. - Dans EditScreen1, les utilisateurs peuvent mettre à jour une entrée ou en créer une.

Nouveau

Étapes suivantes

  • Pour enregistrer l’application que vous venez de générer, appuyer sur Ctrl+S.
  • Pour personnaliser l’écran de navigation BrowseScreen1 (qui s’affiche par défaut), consultez Personnaliser une disposition.
  • Pour personnaliser les écrans DetailsScreen1 ou EditScreen1, consultez Personnaliser un formulaire.

Problèmes connus, conseils et résolution des problèmes

  1. La passerelle est injoignable.

    Cette erreur apparaît si la passerelle de données locale ne peut pas se connecter au cloud. Pour vérifier l’état de votre passerelle, connectez-vous à powerapps.microsoft.com, cliquez ou appuyez sur Passerelles, puis sur la passerelle que vous souhaitez utiliser.

    Vérifiez que votre passerelle est en cours d’exécution et peut se connecter à Internet. Évitez d’installer la passerelle sur un ordinateur qui peut être éteint ou mis en veille. Par ailleurs, essayez de redémarrer le service de passerelle de données locale (PBIEgwService).

  2. System.Data.OracleClient requiert le logiciel client Oracle version 8.1.7 ou supérieure.

    Cette erreur apparaît si le SDK client Oracle n’est pas installé sur le même ordinateur que la passerelle de données locale. Pour résoudre ce problème, installez le fournisseur officiel.

  3. La table « [Tablename] » ne définit aucune colonne clé.

    Cette erreur apparaît si vous vous connectez à une table qui n’a pas la clé primaire requise par la connexion à Oracle Database.

  4. Au moment de la rédaction de cet article, les procédures stockées, les tables avec des clés composites et les types d’objets imbriqués dans les tables ne sont pas pris en charge.