Vous pouvez créer une base de données et développer des applications en utilisant le service Common Data Service en tant que magasin de données. Vous pouvez créer vos propres entités personnalisées ou utiliser les entités prédéfinies. Pour créer une base de données, vous devez d’abord créer un environnement ou être affecté à un environnement existant en tant qu’administrateur. En outre, la licence appropriée doit vous être affectée. Pour plus d’informations sur les offres proposées pour utiliser le service Common Data Service, consultez les informations de tarification.

Il existe trois façons de créer une base de données :

  • Dans le centre d’administration
  • Dans le volet Home (Accueil) de powerapps.com
  • Dans le volet Entities (Entités) de powerapps.com

Créer une base de données dans le centre d’administration

  1. Dans le centre d’administration, dans le volet de navigation gauche, cliquez sur Environments (Environnements).
  2. Sélectionnez l’environnement ou créez un nouvel environnement si nécessaire.
  3. Dans l’onglet Database (Base de données), cliquez sur Create a database (Créer une base de données). Par défaut, la base de données est créée en mode d’accès ouvert.
  4. Si vous souhaitez appliquer une sécurité, sélectionnez Restrict access (Restreindre l’accès).

Créer une base de données dans le volet Home (Accueil) de powerapps.com

  1. Sur powerapps.com, dans le volet de navigation gauche, cliquez sur Home (Accueil).
  2. Dans la section Use the Microsoft Common Data Service (Utiliser le service Microsoft Common Data Service), recherchez le bouton nommé Create database (Créer une base de données) ou Get started (Mise en route). Le nom du bouton dépend de la licence et des autorisations qui vous ont été affectées. Il se peut que vous ne soyez pas autorisé à créer une base de données dans l’environnement actuel.

Créer une base de données dans l’environnement actuel

  1. Cliquez sur Create database (Créer une base de données).
  2. Dans la boîte de dialogue, sélectionnez la case à cocher Restrict access to database (Restreindre l’accès à la base de données) si vous souhaitez appliquer une sécurité.
  3. Cliquez sur Create my database (Créer ma base de données).

Commencer en créant un environnement

  1. Cliquez sur Get started (Mise en route).
  2. Dans la boîte de dialogue, cliquez sur Create new environment (Créer un environnement) pour commencer à créer un environnement et une base de données.
  3. Dans le champ Environment name (Nom de l’environnement), entrez un nom unique. Dans le champ Region (Région), sélectionnez la région appropriée.
  4. Sélectionnez la case à cocher Restrict access to database (Restreindre l’accès à la base de données) si vous souhaitez appliquer une sécurité.
  5. Cliquez sur Create (Créer).

Créer une base de données dans le volet Entities (Entités) de powerapps.com

  1. Sur powerapps.com, développez la section Common Data Service, puis cliquez ou appuyez sur l’élément Entities (Entités) dans le volet de navigation gauche.
  2. Cliquez sur Get started (Mise en route). La base de données est créée en mode d’accès ouvert.

Bases de données ouvertes et restreintes

Par défaut, une base de données est créée en mode d’accès ouvert. Dans ce mode, aucune sécurité n’est appliquée pour l’accès aux entités. L’administrateur de l’environnement peut configurer la base de données en mode d’accès restreint. Dans ce mode, une sécurité basée sur les ensembles d’autorisations et les rôles est appliquée pour l’accès aux entités.

  1. Dans le centre d’administration, dans le volet de navigation gauche, cliquez sur Environments (Environnements).
  2. Sélectionnez l’environnement.
  3. Dans l’onglet Database (Base de données), exécutez l’une des étapes suivantes :
    • Pour appliquer une sécurité, sélectionnez Restrict access (Restreindre l’accès).
    • Pour désactiver la sécurité, sélectionnez Open access (Ouvrir l’accès).

Licence et autorisations de sécurité

Pour créer une base de données, vous devez être un administrateur dans l’environnement sélectionné et la licence appropriée doit vous avoir été affectée. À partir de l’environnement, vous pouvez configurer des autorisations de sécurité pour d’autres utilisateurs à l’aide de l’onglet Security (Sécurité). Pour plus d’informations, consultez Configurer la sécurité des bases de données et Modèle de sécurité.

Avis de confidentialité

Avec le modèle de données commun Microsoft PowerApps, nous collectons et stockons les noms d’entités et de champs personnalisés dans nos systèmes de diagnostic. Ces informations nous servent à améliorer le modèle de données commun pour nos clients. Les noms d’entités et de champs créés par les créateurs nous aident à comprendre les scénarios courants dans la communauté Microsoft PowerApps et à identifier les lacunes dans la couverture d’entités standard du service, telles que les schémas liés aux organisations. Les données contenues dans les tables de base de données associées à ces entités ne font l’objet d’aucun accès ou d’aucune utilisation de la part de Microsoft et ne sont pas répliquées en dehors de la région d’approvisionnement de la base de données. Notez toutefois que les noms d’entités et de champs personnalisés peuvent être répliqués dans différentes régions et sont supprimés conformément à nos politiques de rétention des données. Microsoft s’engage à respecter votre confidentialité, comme décrit plus en détail dans notre Centre de confidentialité.