Vous pouvez créer une entité personnalisée pour stocker des données propres à votre organisation. Vous pouvez ensuite afficher ces données en développant une application qui fait référence à l’entité.

Il existe deux façons de créer une entité :

Dans les deux cas, de façon automatique, Microsoft PowerApps stocke les données et aide à les sécuriser. Après avoir créé une entité, vous pouvez créer ou modifier un ou plusieurs de ses champs, et créer des relations entre entités.

Remarque : avant de créer une entité, consultez la liste des entités standard. Ces entités couvrent les scénarios types, tels que les comptes et contacts. Si une de ces entités répond à vos besoins d’emblée ou après quelques modifications mineures, vous pouvez gagnez du temps en commençant par cette entité.

Créer une entité

  1. Sur powerapps.com, développez la section Common Data Service, puis cliquez ou appuyez sur l’élément Entities (Entités) dans le volet de navigation gauche.
  2. Si vous n’avez pas encore créé de base de données, vous devez en créer une. Pour plus d’informations, voir Créer une base de données Common Data Service.
  3. Dans l’angle supérieur droit, cliquez ou appuyez sur New Entity (Nouvelle entité).
  4. Dans le champ Entity Name (Nom de l’entité), entrez le nom de l’entité. Veillez à spécifier un nom clair et explicite, car vous ne pourrez plus le modifier après la création de l’entité. Lors du développement d’une application, vous allez devoir référencer l’entité par son nom dans une formule.
  5. Spécifiez un nom d’affichage et (facultativement) une description pour votre entité, puis cliquez ou appuyez sur Next (Suivant).
  6. Facultatif : modifiez la valeur du champ Title en choisissant un nom plus explicite pour vos données.
  7. Cliquez ou appuyez sur Create pour créer l’entité.

L’entité s’affiche dans la liste d’entités dans votre base de données. Pour afficher votre entité en haut de la liste, cliquez ou appuyez sur l’en-tête de colonne Type. Les entités sont triées par type et toutes les entités personnalisées s’affichent au-dessus de toutes les entités standard.

Champs système et champ de titre de l’enregistrement

Toutes les entités contiennent cinq champs système. Ces champs sont en lecture seule. Vous ne pouvez donc ni les modifier, ni les supprimer, ni leur attribuer des valeurs.

Nom d’affichage Nom de champ système Type de données Description
ID Nom de champ système Entier long Identificateur unique de l’enregistrement.
Created By CreatedByUser Texte Utilisateur ayant créé l’enregistrement.
Created Record Date CreatedOnDateTime DateHeure Date et heure de création d’un enregistrement.
Last modified By LastModifiedByUser Texte Dernière utilisateur ayant modifié l’enregistrement.
Modified Record Date LastModifiedDateTime DateHeure Date et heure de dernière modification d’un enregistrement.

Si vous créez une entité à partir de zéro, elle contient également un champ personnalisé nommé Title. Ce champ est défini en tant que champ Title de l’enregistrement. La valeur du champ Title correspond à l’identificateur convivial d’un enregistrement chaque fois que vous l’utilisez dans une application. Vous pouvez modifier le champ Title, mais chaque entité doit en avoir un.

Étapes suivantes

Avis de confidentialité

Avec le modèle de données commun Microsoft PowerApps, nous collectons et stockons les noms d’entités et de champs personnalisés dans nos systèmes de diagnostic. Ces informations nous servent à améliorer le modèle de données commun pour nos clients. Les noms d’entités et de champs créés par les créateurs nous aident à comprendre les scénarios courants dans la communauté Microsoft PowerApps et à identifier les lacunes dans la couverture d’entités standard du service, telles que les schémas liés aux organisations. Les données contenues dans les tables de base de données associées à ces entités ne font l’objet d’aucun accès ou d’aucune utilisation de la part de Microsoft et ne sont pas répliquées en dehors de la région d’approvisionnement de la base de données. Notez toutefois que les noms d’entités et de champs personnalisés peuvent être répliqués dans différentes régions et sont supprimés conformément à nos politiques de rétention des données. Microsoft s’engage à respecter votre confidentialité, comme décrit plus en détail dans notre Centre de confidentialité.