Le service Common Data Service permet de stocker et de gérer les données dans un ensemble d’entités standard et personnalisées et ce, en toute sécurité. Une entité est un ensemble de champs utilisés pour stocker les données, de la même manière qu’une table dans une base de données. Une fois que vos données sont stockées, vous pouvez utiliser Microsoft PowerApps pour générer des applications riches en utilisant ces données :

  • Importez des données dans des entités standard ou personnalisées.
  • Créez des entités personnalisées pour prendre en charge votre scénario et votre application.
  • Ajoutez des champs personnalisés à des entités standard lorsque des informations supplémentaires sont requises.
  • Incorporez des entités personnalisées et standard dans une application que vous développez et ce, aussi facilement que des données d’autres sources.
  • Tirez parti des compléments d’amélioration de la productivité pour accéder à vos données à partir de Microsoft Excel et Outlook.
  • Sécurisez vos données au sein de votre organisation en appliquant des mécanismes de sécurité basée sur les rôles aux entités standard et personnalisées.
  • Incluez des listes déroulantes de données prédéfinies (pays, types de salutation ou devises).
  • Assurez la prise en charge globale de vos données et applications en tirant parti de la traduction des noms d’entité et de champ.

Chaque entité contient un jeu d’enregistrements que les utilisateurs peuvent créer, lire, mettre à jour et supprimer. Vous pouvez créer des relations entre entités, de façon à pouvoir rechercher des informations dans une entité sur la base d’un enregistrement figurant dans une autre. Par exemple, vous pouvez créer une entité personnalisée pour effectuer le suivi des événements auxquels un client a participé. En ajoutant le client à votre entité personnalisée sous la forme d’un champ de recherche, vous établissez une relation entre les deux entités, dont vous pouvez tirer parti dans votre application et lors de la création de rapports.

Pour en savoir plus sur les offres proposées pour utiliser Common Data Service, consultez les informations de tarification.

Pourquoi utiliser des entités ?

Les entités figurant au sein de Common Data Service (aussi bien standard que personnalisées) constituent une option de stockage informatique sécurisé pour vos données. Grâce aux entités, vous pouvez créer une définition de vos données axée sur l’activité, qui sera ensuite utilisée au sein de vos applications. Si vous ignorez si les entités constituent la meilleure option, tenez compte des avantages suivants :

  • Facilité de gestion : les métadonnées et les données sont stockées dans le cloud. Vous n’avez pas besoin de vous inquiéter des détails de la façon dont elles sont stockées.
  • Facilité de partage : vous pouvez facilement partager les données avec vos collègues, car PowerApps gère les autorisations.
  • Facilité de sécurisation : les données sont stockées en toute sécurité, de sorte que les utilisateurs ne peuvent les consulter que si vous le leur permettez. La sécurité basée sur les rôles vous permet de contrôler l’accès aux entités pour différents utilisateurs au sein de votre organisation.
  • Métadonnées riches : les relations et types de données sont optimisés directement dans PowerApps. Par exemple, la définition d’une URL de type de champ a pour effet de présenter vos données en tant que lien hypertexte à l’intérieur de votre application.
  • Outils de productivité : les entités sont disponibles dans les compléments pour Microsoft Excel et Outlook, afin d’augmenter la productivité et de garantir l’accessibilité de vos données.
  • Listes déroulantes : incluez des listes choisies parmi un ensemble étendu de listes déroulantes standard pour accélérer les sélections au sein de vos applications et entités.

Entités standard et personnalisées

Lorsque vous développez une application, vous pouvez utiliser des entités standard, des entités personnalisées ou les deux. Si une entité standard peut avoir une utilité spécifique dans votre application, il est conseillé de l’utiliser au lieu de développer une entité personnalisée ayant la même fonction. Si une entité standard peut avoir une utilité moyennant quelques modifications, vous y pouvez ajouter des champs en fonction de vos besoins.

  • Le service Common Data Service fournit des entités standard par défaut. Conformément aux meilleures pratiques, celles-ci sont conçues pour capturer les informations principales d’une organisation, telles que les contacts, les comptes et les produits. Pour obtenir une liste complète des entités, voir Entités standard.
  • Vous pouvez étendre les fonctionnalités d’entités standard en créant une ou plusieurs entités personnalisées pour stocker des informations propres à votre organisation. Pour en savoir plus, voir Comment créer une entité personnalisée.

Remarque : si possible, utilisez des entités standard (avec les champs personnalisés ajoutés, le cas échéant). Cela garantit que vous pouvez tirer parti des nouvelles fonctionnalités ou applications qui tireront parti de ces entités dans le futur.

Champs

Chaque champ est associé à un nom, à un nom d’affichage, à un type de données et à une validation simple. Les types de données correspondent par exemple à text, date, ou number. La validation garantit que les champs obligatoires contiennent des données et enregistrements uniques si l’entité exige qu’ils le soient. Chaque champ appartient à l’une des trois catégories suivantes : champs système, champs standard ou champs personnalisés.

Champs système

Toutes les entités, qu’elles soient standard ou personnalisées, sont créées avec un ensemble de champs en lecture seule que vous ne pouvez pas modifier, supprimer ou définir sur une valeur. Pour plus d’informations, voir Champs système et de titre d’enregistrement. Les principaux champs système sont les suivants :

  • Created Record Date (Date de création de l’enregistrement) : date et heure de création d’un enregistrement.
  • Created By (Créé par) : utilisateur ayant créé l’enregistrement.
  • Modified Record Date (Date de modification de l’enregistrement) : date et heure de la dernière modification apportée à un enregistrement.
  • Last Modified By (Modifié en dernier par) : dernier utilisateur ayant modifié l’enregistrement.

Champs standard

Chaque entité standard contient un ensemble de champs par défaut que vous ne pouvez pas modifier ou supprimer. Pour accéder à une liste des entités et de leurs champs, ainsi qu’à une liste des listes déroulantes, voir Entités standard.

Champs personnalisés

Vous pouvez créer des champs personnalisés dans une entité standard ou une entité personnalisée. Vous devez spécifier le nom, le nom d’affichage et le type de données de chaque champ personnalisé. Pour obtenir une liste complète des types pris en charge, voir Types de données de champ d’entité.

Relations de recherche

Vous pouvez passer d’un enregistrement à un autre au sein d’entités s’ils ont une relation définie en tant que champ, dont le type de données est Lookup. Pour créer une relation de recherche, ajoutez un champ dont le type de données est Lookup dans une entité, puis pointez sur l’entité dans laquelle vous souhaitez rechercher des informations. Pour plus d’informations, voir Relations d’entité via le champ lookup.

Entités standard

Pour accéder à une liste des entités et de leurs champs, ainsi qu’à une liste des énumérations, voir Entités standard.

Groupe fonctionnel Description
Service clientèle Ces entités permettent de gérer différents aspects du service la clientèle, dont le suivi, la réaffectation et la documentation.
Fondation Les entités de base contiennent des informations qui s’appliquent à pratiquement tout autre groupe d’entités. Ce groupe contient des entités telles que les codes postaux et la devise.
Personnes, organisations et groupes Ces entités englobent un vaste ensemble de personnes et d’organisations avec lesquelles vous pouvez interagir, dont des employés, sous-traitants, donateurs, bénévoles, admirateurs, anciens et familles.
Achat Ces entités vous permettent de créer des solutions d’achat.
Ventes Ces entités vous permettent de créer des solutions de ventes de bout en bout, du suivi des prospects et opportunités, à l’envoi de factures, en passant par les prises de contact, ainsi que l’acceptation et la livraison des commandes.

Mise en route

À titre d’essai, générez une application utilisant une entité standard ou créez une entité personnalisée, puis une application qui utilise cette entité.

Avis de confidentialité

Avec le modèle de données commun Microsoft PowerApps, nous collectons et stockons les noms d’entités et de champs personnalisés dans nos systèmes de diagnostic. Ces informations nous servent à améliorer le modèle de données commun pour nos clients. Les noms d’entités et de champs créés par les créateurs nous aident à comprendre les scénarios courants dans la communauté Microsoft PowerApps et à identifier les lacunes dans la couverture d’entités standard du service, telles que les schémas liés aux organisations. Les données contenues dans les tables de base de données associées à ces entités ne font l’objet d’aucun accès ou d’aucune utilisation de la part de Microsoft et ne sont pas répliquées en dehors de la région d’approvisionnement de la base de données. Notez toutefois que les noms d’entités et de champs personnalisés peuvent être répliqués dans différentes régions et sont supprimés conformément à nos politiques de rétention des données. Microsoft s’engage à respecter votre confidentialité, comme décrit plus en détail dans notre Centre de confidentialité.