Les environnements sont un nouveau concept de PowerApps. Un environnement est tout simplement un espace permettant de stocker, de gérer et de partager les applications, flux et données d’entreprise de votre organisation. Il sert également de conteneur pour séparer les applications qui peuvent avoir différents rôles, exigences de sécurité ou publics cibles. La façon dont vous choisissez d’utiliser des environnements dépend de votre organisation et des applications que vous tentez de créer. Par exemple :

  1. Vous pouvez choisir de ne créer des applications que dans un environnement unique.
  2. Vous pouvez créer des environnements distincts qui regroupent les versions de test et de production de vos applications.
  3. Vous pouvez créer des environnements distincts qui correspondent aux équipes ou services de votre entreprise, chacun contenant les données pertinentes et les applications pour chaque public.
  4. Vous pouvez également créer des environnements distincts pour différentes branches de votre entreprise dans le monde entier.

Étendue des environnements

Chaque environnement est créé sous un locataire Azure AD et ses ressources sont accessibles uniquement par les utilisateurs associés à ce locataire. Un environnement est également lié à un emplacement géographique, comme les États-Unis. Lorsque vous créez une application dans un environnement, celle-ci est routée uniquement vers les centres de données situés dans cet emplacement géographique. Tous les éléments que vous créez dans cet environnement (y compris les connexions, les passerelles, les flux utilisant Microsoft Flow, etc.) sont également liés à l’emplacement de leur environnement.

Chaque environnement peut avoir aucune ou une seule base de données Common Data Service, qui fournit un stockage pour vos applications. La possibilité de créer une base de données pour votre environnement dépend de la licence que vous achetez pour PowerApps et de l’autorisation qui vous est octroyée dans cet environnement. Pour plus d’informations, voir Informations de tarification.

Lorsque vous créez une application dans un environnement, celle-ci n’est autorisée à se connecter qu’aux sources de données qui sont également déployées dans le même environnement, y compris les connexions, les passerelles, les flux et les bases de données Common Data Service. Par exemple, prenons un scénario dans lequel vous avez créé deux environnements nommés « Test » et « Développement », ainsi qu’une base de données Common Data Service dans chacun des environnements. Si vous créez une application dans l’environnement « Test », celle-ci n’est autorisée à se connecter qu’à la base de données « Test ». Elle ne peut pas se connecter à la base de données « Développement ».

Il existe également un processus pour déplacer des ressources entre les environnements. Pour plus d’informations, voir Migrer des ressources.

Autorisations liées aux environnements

Les environnements ont deux rôles intégrés qui fournissent des autorisations d’accès au sein d’un environnement :

  • Le rôle d’administrateur de l’environnement peut effectuer toutes les actions d’administration dans un environnement, y compris ce qui suit :

    o Ajouter ou supprimer un groupe ou utilisateur du rôle d’administrateur de l’environnement ou de créateur de l’environnement

    o Approvisionner une base de données Common Data Service pour l’environnement

    o Afficher et gérer toutes les ressources créées dans un environnement

    o Définir des stratégies de protection contre la perte de données. Pour plus d’informations, voir Stratégies de protection contre la perte de données.

  • Le rôle de Créateur d’environnement permet de créer des ressources au sein d’un environnement, notamment des applications, connexions, connecteurs personnalisés, passerelles et flux en utilisant Microsoft Flow.

Les créateurs d’environnement peuvent également distribuer les applications qu’ils ont créées dans un environnement à d’autres utilisateurs de votre organisation en partageant l’application avec des utilisateurs ou groupes de sécurité spécifiques ou tous les utilisateurs de l’organisation. Pour plus d’informations, voir Partager une application dans PowerApps.

Les utilisateurs ou groupes affectés à ces rôles liés aux environnements n’ont pas automatiquement accès à la base de données de l’environnement (si celle-ci existe). Le propriétaire de la base de données doit leur octroyer un accès séparément. Pour plus d’informations, voir Configurer la sécurité des bases de données.

Les utilisateurs ou groupes de sécurité peuvent être attribués à l’un de ces deux rôles par un administrateur de l’environnement à partir du Centre d’administration PowerApps. Pour plus d’informations, voir Administration des environnements.

Environnement par défaut

Un environnement par défaut unique est automatiquement créé par PowerApps pour chaque locataire et partagé par tous les utilisateurs de ce locataire. Chaque fois qu’un nouvel utilisateur s’inscrit à PowerApps, il est automatiquement ajouté au rôle Créateur de l’environnement par défaut. L’environnement par défaut est créé dans la région la plus proche de la région par défaut du locataire AAD.

Remarque :

Aucun utilisateur n’est ajouté automatiquement au rôle d’administrateur de l’environnement par défaut. Pour plus d’informations, voir Administration des environnements.

L’environnement par défaut est nommé comme suit : « {nom du locataire Azure AD} (par défaut) »

Choix d’un environnement

Avec l’introduction des environnements, vous voyez maintenant une nouvelle expérience lorsque vous accédez à https://web.powerapps.com. Les applications, les connexions et les autres éléments qui sont visibles dans le site sont à présent filtrés en fonction de l’environnement actuel sélectionné. Votre environnement actuel est spécifié dans le sélecteur d’environnement près du bord droit de l’en-tête. Pour sélectionner un autre environnement, appuyez ou cliquez sur le sélecteur pour afficher une liste des environnements disponibles. Cliquez ou appuyez sur celui dans lequel vous souhaitez entrer.

Un environnement s’affiche dans votre sélecteur si une des conditions suivantes est réunie :

  1. Vous êtes membre du rôle d’administrateur de l’environnement.
  2. Vous êtes membre du rôle de créateur de l’environnement.
  3. Vous n’êtes ni administrateur de l’environnement ni créateur de l’environnement, mais vous avez reçu l’accès « Collaborateur » à au moins une application au sein de l’environnement. Pour plus d’informations, voir Partager une application. Remarque : dans ce cas, vous ne pouvez pas créer d’applications dans cet environnement. Vous pouvez uniquement modifier les applications existantes qui ont été partagées avec vous.

Création d’un environnement

Qui peut créer des environnements ?

Votre licence détermine si vous pouvez créer des environnements.

Licence La création de l’environnement est autorisée.
PowerApps P2
Essai PowerApps P2
PowerApps P1 x
Essai PowerApps P1 x
Offres Dynamics 365 x
Offres Office 365 x
Offres Équipes et applications Dynamics 365 x

Chaque utilisateur peut créer jusqu’à cinq environnements.

Vous ne pouvez pas supprimer un environnement pour le moment.

Où peuvent être créés les environnements ?

Vous pouvez créer des environnements à partir de PowerApps.com et du Centre d’administration PowerApps. Si vous créez un environnement, vous êtes ajouté automatiquement au rôle d’administrateur de cet environnement. Il n’y a pas de limitation du nombre d’environnements auxquels vous pouvez participer en tant que membre du rôle d’administrateur ou de créateur de l’environnement. Pour plus d’informations, voir Administration des environnements.

Qu’est-ce qui va changer pour les utilisateurs de la version préliminaire de PowerApps ?

Avec l’introduction des environnements, tout utilisateur qui a participé à la version préliminaire de PowerApps verra quelques modifications dans son expérience. Le tableau suivant indique ce à quoi les utilisateurs des États-Unis et ceux des autres régions peuvent s’attendre :

Utilisateur Que se passe-t-il ?
Utilisateur de la version préliminaire qui a créé une base de données Common Data Service Vous voyez un environnement nommé « Environnement de {votre nom} » contenant la base de données Common Data Service et les applications que vous avez créées. Vous êtes ajouté aux rôles de créateur et d’administrateur de cet environnement et en tant que propriétaire de la base de données. Lorsque nous mettrons PowerApps à la disposition générale, nous mettrons à niveau les métadonnées Common Data Service. L’impact de cette modification signifie que vous serez toujours en mesure d’utiliser les entités et les applications que vous avez déjà créées dans la base de données Common Data Service. Toutefois, vous ne pourrez pas créer de champs ou d’entités dans cette base de données. Nous publierons bientôt des conseils sur la façon dont vous pouvez créer un environnement avec une base de données qui contient les métadonnées mises à niveau et migrer vos applications vers cet environnement.
Remarque : Si une de vos applications créées dans le cadre de la version préliminaire de la base de données Common Data Service exploite également un connecteur personnalisé comme source de données, elle sera temporairement interrompue dans cet environnement, car tous les connecteurs personnalisés seront migrés vers l’environnement par défaut. Vous devrez recréer le connecteur personnalisé dans cet environnement pour réparer les applications affectées.
Utilisateur de la version préliminaire aux États-Unis Les ressources suivantes que vous avez créées au cours de la version préliminaire de PowerApps seront disponibles dans l’environnement par défaut de votre locataire :
- Toutes les applications que vous avez créées (à l’exception de celles connectées à une base de données Common Data Service en version préliminaire)
- Toutes les connexions et tous les connecteurs personnalisés que vous avez créées
- Toutes les passerelles de données locales que vous avez installées
Utilisateur de la version préliminaire hors des États-Unis En plus de l’environnement par défaut, vous voyez un environnement nommé « {locataire Azure AD} (de la version préliminaire) » qui contient les ressources suivantes que vous avez créées au cours de la version préliminaire de PowerApps :
- Toutes les applications que vous avez créées (à l’exception de celles connectées à une base de données Common Data Service en version préliminaire)
- Toutes les connexions et tous les connecteurs personnalisés que vous avez créées
- Toutes les passerelles de données locales que vous avez installées
Vous serez ajouté au rôle de créateur de cet environnement.

Un utilisateur de la version préliminaire est une personne qui a utilisé Microsoft PowerApps avant sa disponibilité générale.

Deux semaines après la mise à la disposition générale de PowerApps, les environnements qui contiennent le contenu préliminaire seront marqués en lecture seule (à l’exception de l’environnement par défaut) ; tous les flux et applications existants continueront à fonctionner dans ces environnements, mais vous ne pourrez pas créer d’applications ni de flux. Nous recommandons fortement aux utilisateurs de ces environnements de migrer leur contenu vers l’environnement par défaut ou un autre environnement personnalisé. Consultez le billet de blog suivant (qui sera publié cette semaine) pour plus d’informations sur le processus de migration : annonce des fonctionnalités Common Data Service.

Exemples d’environnements pour un utilisateur de la version préliminaire aux États-Unis

Exemples d’environnements pour un utilisateur de la version préliminaire en dehors des États-Unis

Gestion des environnements pour votre organisation

Avec l’introduction des environnements, nous lançons également le centre d’administration PowerApps, où vous pouvez gérer tous les environnements que vous avez créés ou pour lesquels vous avez été ajouté au rôle d’administrateur. Dans le centre d’administration, vous pouvez effectuer toutes les actions d’administration sur un environnement, y compris ce qui suit :

  • Ajouter ou supprimer un groupe ou utilisateur du rôle d’administrateur de l’environnement ou de créateur de l’environnement Pour plus d’informations, voir Administration des environnements.
  • Approvisionner une base de données Common Data Service pour l’environnement Pour plus d’informations, voir Créer une base de données Common Data Service.
  • Définir des stratégies de protection contre la perte de données Pour plus d’informations, voir Stratégies de protection contre la perte de données.
  • Définir des stratégies de sécurité de base de données (comme ouvertes ou limitées par les rôles de base de données). Pour plus d’informations, voir Configurer la sécurité des bases de données.
  • Les membres du rôle Administrateur général du locataire Azure AD (y compris les administrateurs généraux Office 365) peuvent également gérer tous les environnements qui ont été créés dans leur locataire et définir des stratégies à l’échelle du locataire à partir du centre d’administration PowerApps.