Définit la valeur d’une variable globale.

Vue d’ensemble

Utilisez la fonction Set pour définir la valeur d’une variable globale qui stocke temporairement une partie des informations, telles que le nombre de fois où l’utilisateur a sélectionné un bouton ou le résultat d’une opération sur des données.

Les variables globales sont disponibles dans l’ensemble de votre application, sur tous les écrans. Il s’agit du type de variable le plus simple qui répond à la plupart des besoins. Il existe également des variables de contexte qui sont limitées à un seul écran et des collections qui autorisent l’apport de modifications au niveau des lignes des tables. Pour plus d’informations sur ces autres options, consultez Utilisation des variables.

Les applications PowerApps dépendent de formules recalculées automatiquement lorsque l’utilisateur interagit avec une application. Les variables globales ne proposent pas cet avantage et peuvent compliquer la création et la compréhension de votre application. Avant d’utiliser une variable, consultez la section relative à l’utilisation des variables.

Description

Les variables globales sont créées de façon implicite à l’aide de la fonction Set. Aucune déclaration explicite n’est requise. Si vous supprimez toutes les fonctions Set d’une variable globale, cette dernière cesse d’exister. Pour effacer une variable, définissez sa valeur sur le résultat de la fonction Blank.

Vous pouvez voir les valeurs, les définitions et les utilisations des variables avec la vue Variables sous le menu Fichier dans l’environnement de création.

Comme le montrent les exemples plus loin dans cette rubrique, les variables globales peuvent contenir plusieurs types d’informations, notamment :

  • une valeur unique ;
  • un enregistrement ;
  • un tableau ;
  • une référence d’objet ;
  • un résultat de formule.

Une variable globale conserve sa valeur jusqu’à ce que l’application soit fermée. Ensuite, la valeur de la variable globale est perdue et doit être recréée lorsque l’application est rechargée.

Les variables globales ne peuvent pas utiliser le même nom qu’une collection ou un contrôle actuel. Elles peuvent utiliser le même nom qu’une variable de contexte. Pour lever l’ambiguïté entre les deux, utilisez l’opérateur de levée d’ambiguïté.

Set n’a aucune valeur de retour et vous pouvez l’utiliser uniquement dans une formule de comportement.

Syntaxe

Set( VariableName, Value )

  • VariableName : requis. Nom d’une variable globale à créer ou à mettre à jour.
  • Value : requis. Valeur à affecter à la variable de contexte.

Exemples

Formule Description Résultat
Set( Counter, 1 ) Crée ou modifie la variable globale Counter, en lui attribuant la valeur 1. Counter a la valeur 1. Vous pouvez référencer cette variable en utilisant le nom Counter dans une formule sur n’importe quel écran.
Set( Counter, 2 ) Définit la valeur de la variable globale Counter de l’exemple précédent sur 2. Counter a la valeur 2.
Set( Counter, Counter + 1 ) Incrémente la valeur de la variable globale Counter de l’exemple précédent sur 3. Counter a la valeur 3.
Set( Name, "Lily" ) Crée ou modifie la variable globale Name, en lui attribuant la valeur Lily. Name a la valeur Lily.
Set( Person, { Name: "Milton", Address: "1 Main St" } ) Crée ou modifie la variable globale Person, en définissant sa valeur sur un enregistrement. L’enregistrement contient deux colonnes nommées Name et Address. La valeur de la colonne Name est Milton et la valeur de la colonne Address est 1 Main St. Person a la valeur de l’enregistrement { Name: "Milton", Address: "1 Main St" }.

Référencez cet enregistrement dans son ensemble avec le nom Person, ou référencez une colonne individuelle de cet enregistrement avec Person.Name ou Person.Address.
Set( Person, Patch( Person, {Address: "2 Main St" } ) ) Utilise la fonction Patch pour mettre à jour la variable globale Person en définissant la valeur de la colonne Address sur 2 Main St. Person a maintenant la valeur de l’enregistrement { Name: "Milton", Address: "2 Main St" }.